adresse
Psys

Entre les appellations de «psychologues», «psychiatres», «psychothérapeutes», «psychanalystes»,…il est parfois bien difficile de s'y retrouver, et surtout, de savoir à quel professionnel s'adresser.
Leurs bases de connaissances et leurs approches étant pourtant très distinctes, quelques éléments de définition vous permettront sûrement d'éclaircir tout cela…

Le Psychologue :

Le psychologue est un professionnel de la santé mentale qui possède une formation universitaire spécialisée en psychologie. Il exerce son activité après avoir acquis un savoir et des compétences spécifiques par une formation de niveau Bac + 5.

Le titre de psychologue est protégé en France depuis 1985 et nécessite la validation du cursus licence + master 1 (maîtrise) + et master 2 (D.E.S.S. ou D.E.A.). Dans le cadre de la protection du titre et des usagers, tout psychologue en activité a obligation d'être enregistré sur le répertoire des professions réglementées par le Code de la Santé Publique (répertoire ADELI).

La formation initiale des psychologues est centrée sur la compréhension du fonctionnement psychologique humain. Le psychologue utilise des techniques d'entretien et peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou les différents aspects de la personnalité de son patient. Quelle que soit sa pratique, le Psychologue respecte et fait respecter le Code de Déontologie des Psychologues.

Il n'est pas médecin et ne peut prescrire de médicaments. Le travail du psychologue clinicien est donc avant tout un travail d'écoute, qui peut être à visée thérapeutique.
Les consultations auprès d'un psychologue ne sont pas, actuellement, remboursées par la Sécurité Sociale.

Le Psychiatre :

Le psychiatre est un médecin spécialisé dans la santé mentale et les troubles pathologiques de la vie psychique. Sa spécialité de médecin psychiatre est acquise après 10 ans d'études en faculté de médecine.

Entre autres compétences, il est le seul habilité, avec le médecin généraliste, à prescrire un traitement médicamenteux. Le traitement qu'il propose fait suite à un diagnostic précis, agissant ainsi sur le symptôme (ex : antidépresseurs, anxiolytiques,…).

Il n'est pas psychologue ni psychothérapeute, sauf s'il a suivi une formation dans ces disciplines. Il peut alors, suivant son choix et son orientation, proposer un travail de psychothérapie. Lors d'une hospitalisation, il est le principal "point de référence" pour le patient et oriente la prise en charge de ce dernier.

Le Psychothérapeute :

Le psychothérapeute est souvent un psychologue ou un médecin (attention : certains ne sont ni l'un ni l'autre…!).

Il a suivi une formation théorique et pratique complémentaire à sa formation initiale, lui donnant une compétence pour l'application de méthodes psychothérapiques spécifiques (thérapies cognitivo-comportementales, thérapies brèves, thérapies systémiques et familiales, thérapies psychodynamiques).

A ce jour, le titre de Psychothérapeute, à l'inverse de celui de psychologue ou de médecin-psychiatre, n'est pas protégé par la loi. Il est donc important pour toute personne désireuse d'entreprendre une psychothérapie de pouvoir vérifier la validité du titre professionnel avancé par le praticien qu'elle consulte (N° ADELI).